Aller au menu principalAller au contenu

Intervenir sur le bâti en bois du patrimoine : méthodes d’hier à aujourd’hui

Dépôt des résumés (date limite 1er juin 2018)

entete.png

Alors qu’on observe à l’heure actuelle un renouveau de « la maison en bois » et que la science de l’ingénieur permet de concevoir des immeubles en bois de plus en plus hauts, la conservation et l'’utilisation du « patrimoine bois » doivent être reconsidérées.

frise.png

Aujourd’hui, de nombreuses questions restent en suspens : les techniques d’archéo-dendromètrie ont-elles maintenant démontré toute leur pertinence pour l’authentification des oeuvres ? Les méthodes de relevé et de modélisation des structures pourraient-elles permettre d’optimiser le diagnostic des structures monumentales en bois ? La reconnaissance des désordres et les conclusions qui en résultent sont-elles optimales ? Des méthodes de traitement en conservation (biocides, ignifuges, adhésifs) apparaissent sur le marché : quelle est leur pertinence ? Quelle échelle de temps doit-on considérer pour l’utilisation efficace des nouveaux matériaux à base de bois (bois lamellé-collé, panneaux,…) ?

Ce colloque a pour objectif de présenter aux intervenants intéressés par le patrimoine culturel bâti différents aspects liés au bois d’un point de vue architectural, technique ou historique, au plus proche des questions de chantier. Un regard sur des pratiques internationales montre que différentes cultures associées à ce matériau se sont développées à travers le monde. Elles questionnent nos approches de la conservation, de la restauration ou de l’authenticité en matière de patrimoine. Une confrontation de la conception française de la conservation du bois avec des expériences étrangères permettra une ouverture et un enrichissement mutuel sur ce sujet.

Architectes, historiens, conservateurs, scientifiques, artisans et entreprises de conservation-restauration sont invités à faire partager leurs connaissances, leurs expériences (bonnes ou mauvaises) ou leur questionnement dans le domaine de la conservation des structures en bois.

Les interventions proposées devront traiter d’au moins un des thèmes suivants :

• Connaissance des matériaux et/ou des savoir-faire
• Diagnostic en état parasitaire ou diagnostic de structure
• Méthodes et techniques en conservation restauration (nouveaux matériaux,
méthodes de modélisation 3D)


Les propositions de 1000 mots (titre + résumé) devront parvenir à ICOMOS France avant le 1er juin 2018.
Les présentations sélectionnées donneront lieu soit à une présentation orale soit à un poster.

 Logo.transparent.siteweb.1.png                                  logoSFIIC.jpg                                       Logo_Ministere_de_la_Culture.jpg                                        LRMH.jpg

Le secrétariat d'ICOMOS France est à votre disposition pour toute question concernant le dépôt des résumés

au 01.47.55.19.07 ou as.barre[at]icomosfrance.fr

Appel.contributions_BOIS.1.pdf

Documents Word ou PDF (.doc, .docx, .pdf)
Fichiers images (.jpg, .jpeg, .png)