Aller au menu principalAller au contenu

Patrimoine mondial

L'ICOMOS joue un rôle important dans le domaine du patrimoine mondial, du fait de sa mission d'organe consultatif désigné par la Convention du Patrimoine Mondial de l'UNESCO (avec l'UICN, pour le patrimoine naturel, et l'ICCROM). Ce sont des rapporteurs de l'ICOMOS qui présentent, devant le Comité du Patrimoine mondial, les dossiers d'inscription ou les avis sur l'état des biens culturels inscrits, avec des recommandations s'appuyant sur leurs évaluations.

Un groupe de travail spécifique aux questions relevant du patrimoine mondial a été créé depuis mars 2007 et se réunit quatre à six fois par an depuis. Le groupe s'est donné pour objectif de développer une "culture commune" autour du patrimoine mondial, de ses concepts, ses outils, ses acteurs nationaux et internationaux.

Une réflexion théorique sur les différents aspects de la notion de patrimoine mondial en perpétuelle évolution est mise en regard des questions plus techniques relevant de cette matière telles que celles liées à la liste indicative, la gestion et le suivi des biens inscrits, la formation des gestionnaires. Une réflexion sur le rôle de la section française dans ce domaine est également menée conjointement par le groupe de travail, le Conseil d’Administration et le Conseil d’Orientation.

 

Suivi des candidatures françaises :

Le Président Pierre-Antoine Gatier, accompagné de Michèle Prats, participe aux réunions du Comité national des Biens français du Patrimoine Mondial, organisme créé par le Gouvernement pour assurer le suivi des biens français, et des candidatures sur la liste du Patrimoine Mondial.

Plusieurs membres d'ICOMOS France ont participé à la refonte du dossier de présentation des Causses et Cévennes, inscrit en Juin 2011, ainsi qu'à la préparation des dossiers des Vins de Champagne et du Bassin Minier du Nord-Pas-de-Calais, inscrit en juin 2012.

ICOMOS France a apporté son soutien à la constitution du dossier transnational porté par la France au nom  du Japon, de la Belgique, de la Suisse, de l'Argentine et de l'Allemagne.sur "l'oeuvre architecturale de Le Corbusier - une contribution exceptionnelle au Mouvement Moderne", présenté à la 36ème session du Comité du Patrimoine Mondial en juin 2011.

http---www.culturecommunication.gouv.fr-var-culture-storage-images-media-actualites-en-continu-2016-juillet-17-realisation-de-le-corbusier-1571795-1-fre-FR-17-realisation-de-Le-Corbusier_full_with.jpg

 

Suivi des biens inscrits :

ICOMOS France assiste aux expertises de l'ICOMOS lancées par le Centre du Patrimoine Mondial de l'UNESCO. C'est ainsi notamment que des membres d'ICOMOS France ont accompagné les experts d'ICOMOS International lors de l'évaluation du dossier Vauban ou encore du Bassin Minier du Nord-Pas-de-Calais.

En outre, une expertise a été conduite par ICOMOS France, à la demande d'ICOMOS International, sur les traversées de la Loire.

Une Association des Biens français du Patrimoine Mondial a été constituée au Puy en Velay le 27 Septembre 2007. La Présidence en a été confiée à Yves Dauge, le siège en a été établi à Arles, et le secrétariat est assuré par la Mission Val de Loire. Les deux ministères concernés, l'UICN, ICOMOS France et la Commission française pour l'UNESCO y sont associés.P1030790m.jpgP1030819m.jpg

Les activités du groupe 

Documents : 

Télécharger le fichier Icomos_Les_systemes_de_protection_du_patrimoine_naturel_en_France.pdf

Télécharger le fichier UICN_pres_Icomos_16_octobre_2013.pdf

Liens :

Liste du Patrimoine mondial

Les nouveaux biens inscrits en 2013

Liste du patrimoine mondial en péril

La 37e session du Comité patrimoine mondial (Cambodge)